MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 09. Brèves > Femmes violées par les islamistes : Cherifa Kheddar réclame justice (...)

Femmes violées par les islamistes : Cherifa Kheddar réclame justice !

dimanche 9 février 2014, par MPCT

Cherifa Kheddar, Présidente de l’association " Djazairouna" des Familles Victimes du Terrorisme Islamiste, réagit avec rigueur au décret qui reconnaît enfin comme victimes du terrorisme les femmes violées par des islamistes pendant les années 90.

" Les victimes du terrorisme ont besoin d’une réparation juste du préjudice subi. Et cette réparation passe par la condamnation du violeur et l’indemnisation de la victime. On ne peut pas régler des problèmes avec de l’argent seulement. Il faut une volonté politique pour faire clairement la différence entre la victime et son bourreau."

Elle souligne cependant que le fait même de parler de "viol", mot tabou dans le monde arabe, est une révolution en soi.

Cherifa Kheddar sera prochainement à Paris à l’invitation de Femmes Monde.

Victoria Wilson

Lire l’interview de Cherifa Kheddar :

http://www.tsa-algerie.com/entretiens/item/5003-indemnisation-des-femmes-violees-par-les-terroristes-les-critiques-de-cherifa-kheddar-presidente-de-djazairona

Le message de Cherifa Kheddar à la Conférence organisée par le MPCT le 23 octobre 2013

Chers Amis ici présents,

Je suis la sœur de Leila et Mohamed Redha Kheddar, âgés respectivement de 34 et 37ans, assassinés, par les islamistes en leur domicile à Blida Algérie, le 24 juin 1996. Elle était avocate, il était industriel, elle a été assassinée par balles, lui torturé jusqu’à la mort, puis égorgé, pour vider le corps de tout son sang, afin que l’âme n’atteigne pas le paradis, selon leur fatwa.

17 ans après leur maman les pleure et ne se résigne pas à accepter que ce crime reste impuni au jour d’aujourd’hui, grâce à la politique de réconciliation nationale mise en place par le président Bouteflika. Politique qui met les criminels et les victimes sur un pied d’égalité. politique qui dénie les droits des victimes à une juste réparation, par le droit à la mémoire, le droit à la justice, et le droit à la vérité.

A l’occasion de cette rencontre permettez-moi de vous féliciter et de vous remercier pour tout le travail que vous menez en faveur d’un soutien infaillible aux victimes du terrorisme.

Grâce à vous et à ce travail, nous nous sentons moins seules, moins isolées, et ça renforce notre conviction que notre persévérance à mener notre lutte est juste, et ne souffre pas d’ambiguïté.

Merci également pour cette action en faveur de la paix. La paix qui a besoin de la volonté et des efforts de toutes et de tous pour régner dans ce monde.

Parce que vous avez constaté l’évidence de notre lutte, celle que nous ne pleurons pas seulement nos proches arrachés brutalement à la vie, ou mutilés dans le corps et dans l’âme à vie, mais que nous refusons également que le même drame soit vécu par d’autres familles.

Blida, le 19 octobre 2013

Cherifa Kheddar Présidente de l’association Djazairouna

Membre du réseau international de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme et de la Fédération Internationale de Victimes du Terrorisme

Association " Djazairouna" des Familles Victimes du Terrorisme Islamiste

Pour le Devoir de Mémoire Pour le Devoir de Vérité Pour le Devoir de Justice

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0