MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Asia Bibi, l’oubliée du 8 mars

Asia Bibi, l’oubliée du 8 mars

lundi 10 mars 2014, par MPCT

« Pour vivre heureux, vivons cachés » dit un adage populaire.

Asia Bibi, paysanne pakistanaise de la Province du Penjab, chrétienne, est bel et bien cachée, mais pas du tout heureuse.

Comment le serait-elle, cette modeste mère de famille, séparée des siens, incarcérée depuis juin 2009 et condamnée à mort en vertu, si l’on peut dire, de la Loi du Blasphème en vigueur au Pakistan ?

Asia Bibi n’a pas commis d’autre crime que d’avoir bu l’eau d’un puits réservé aux Musulmans, un jour qu’elle travaillait aux champs sous un soleil de plomb et que la soif la tenaillait.

"Haram", sacrilège, s’écrièrent ses compagnes musulmanes, pauvres paysannes comme elle. Elle se défendit, discuta, mais fut chassée. Quelques jours plus tard, elle se retrouva accusée de blasphème (accusation qu’elle nie catégoriquement ) et fut arrêtée illico.

La sentence de mort tomba en novembre 2010.

Le 8 mars 2012, ému-es par sa situation , nous lancions, après une première délégation à l’Ambassade du Pakistan, la pétition « Libérez Asia Bibi ». (1)

Deux ans plus tard nous en sommes au même point.

On peut se réjouir qu’Asia soit toujours en vie et que la sentence inique n’ait pas été exécutée.

Par contre son transfert, intervenu un peu avant l’été, de la prison de Sheikhupura à celle de Multan représente 11 heures de route supplémentaires pour sa famille et accroît donc son isolement. Une mesure visant à la protéger, nous a répondu Son Excellence l’Ambassadeur du Pakistan. Mais c’est sa libération et sa protection que nous demandons.

En cette journée internationale des femmes 2014, nous ne voulions pas que soit totalement oublié le calvaire de cette femme, innocente et si courageuse.

Nous demandons qu’enfin justice lui soit rendue.

Nous nous devons aussi de rendre hommage à la mémoire de ceux qui ont été assassinés par des terroristes islamistes pour avoir pris la défense d’Asia : le Gouverneur du Penjab, Salman Taseer et le Ministre des minorités, catholique, Shahbaz Bhatti.

Le premier week end de mars, membres de la minorité chrétienne, militant-es des droits humains et de la banche féminine du Parti de Taseer et Bhatti ( 2) se sont rassemblés pour commémorer le 3° anniversaire de l’assassinat de Shahbaz Bhatti, réclamer que ses assassins soient enfin poursuivis et demander l’abolition de la Loi du Blasphème.

Il faut un grand courage pour oser manifester dans un pays aussi rongé par le terrorisme. Dés le lendemain un nouvel attentat a visé un tribunal d’Islamabad et fait plusieurs victimes.

Affirmer notre solidarité avec Asia Bibi, avec celles et ceux qui résistent au terrorisme et réclament justice, est le moins que nous puissions faire.

Anne-Isabelle Tollet, journaliste, auteur de "Blasphème"

Fazal ur Rehman Afridi, Président de l’Institut de Recherche et d’Etudes Stratégiques de Khyber

Huguette Chomski Magnis, Coordinatrice du Collectif Contre le Terrorisme

Sobhy Gress, Secrétaire général de l’Association Internationale Solidarité Copte

Lise Haddad, Présidente du Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme

Annie Sugier, Présidente de la Ligue du Droit International des Femmes

Michèle Vianès, Présidente de Regards de Femmes

(1) Libérez Asia Bibi

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N21995

(2) Parti du Peuple Pakistanais

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0