MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Débat : Réponse à un Horace anonyme

Débat : Réponse à un Horace anonyme

jeudi 24 juillet 2014, par MPCT

Libération a malheureusement refusé de publier cette réponse à l’article paru dans son édition du 21 juillet http://www.liberation.fr/societe/2014/07/21/j-etais-a-la-manifestation-pour-gaza-samedi-19-juillet-a-paris_1067663

Quand au lendemain de la commémoration de la rafle du Vel d’hiv, des synagogues sont brûlées ainsi que des magasins juifs et des ” voitures de Juifs” dans une banlieue parisienne, il me semble extrêmement grave qu’un journal aille encore semer la haine et faire flamber les tensions. Voilà pourquoi je décide de répondre à cet article d’un courageux anonyme au pseudo d’Horace Benatier qui étale ses titres académiques mais cache son identité pour s’extasier devant l’organisation de cette manifestation interdite, samedi 19 juillet.

Il parle de “désobéissance civile” à propos du maintien d’une manifestation pro palestinienne interdite sans considérer que cette interdiction intervient après une première manifestation sur le même thème dans laquelle avaient été tolérés les cris de “Mort aux Juifs” à Paris et de “nous sommes tous des Mohamed Merah” à Nice avec une première synagogue attaquée rue de la Roquette, des Juifs molestés.

Pendant la manifestation interdite de si haute tenue morale, des slogans antisémites n’ont pas seulement été criés en marge de la manifestation, mais bien au coeur de celle-ci, et le fait de le nier constitue une forme de négationnisme contemporain. Que les curieux aillent se renseigner sur les témoignages tweeter des riverains qui effarés, ont filmé ces images d’un autre temps. Une de mes proches, habitant à 100 mètres de la manifestation, a entendu ces cris de haine et a craint pour sa propre intégrité. Quelle douceur, quelle dignité !

Je retiens de la part d’un “haut fonctionnaire” et “maître de conférence”, cette formule : “ La manifestation fut un succès [...]Par la dignité et la justesse verbale (« Israël assassin, Hollande complice ») ” dont ces manifestants ont fait preuve “. Quelle dignité et quelle retenue dans le fait de traiter en hurlant un pays “d’assassin” et le chef de l’Etat français de complice d’assassinat ! Sur quels critères juridiques précis ? Mystère. Monsieur l’enseignant masqué s’emballe dans un élan lyrique.

Quelle incitation à la douceur et à la retenue ! Il est vrai que Netanyahu aurait eu l’heur de plaire à cet Horace bien peu cornélien en laissant s’abattre des centaines de missiles sur tout son territoire, sur ses aéroports, hôpitaux, écoles, maisons, faisant ainsi des milliers de morts israéliens mais la stratégie cynique et visiblement efficace au plan médiatique du bouclier humain prisée par le Hamas (organisation terroriste selon les critères internationaux) ne semble pas correspondre à la mentalité israélienne.

Les populations civiles palestiniennes sont prévenues à l’avance par l’armée israélienne des bombardements en retour des tirs de roquettes et seul le Hamas les incite à rester pour servir de martyres, c’est aussi le Hamas qui refuse d’accorder ou de respecter les trêves ou le cessez le feu. Si cet Horace crypté voyait des criminels creuser un tunnel jusqu’à son domicile pour effectuer des enlèvements ou pour le tuer avec sa famille , sans doute les accueillerait- il chez lui et mourrait-il avec grâce, retenue, dignité.

Sans doute croit-il que condamner les populations palestiniennes à vivre sous la tyrannie d’organisations terroristes et fanatiques est la marque de sa grande âme et qu’encourager les Mohamed Merah formés en Syrie à venir massacrer des enfants juifs dans leur école en France et des soldats musulmans ou pas pendant leur permission constitue un acte de bravoure démocratique et de désobéissance civile.

Les jeunes casseurs de banlieue sont nourris de haine contre les Sionistes, une haine semée par les islamistes et entretenue par les bonnes âmes sensibles qui défilent dans les rues aux côtés de gens éructant des “morts aux Juifs”, ils sont abreuvés de haine contre les Juifs sous le fumeux prétexte qu’ils soutiennent Israël, ils se déchainent contre les commissariats de police qui essaient de faire respecter les valeurs démocratiques et qui représentent la force de protection de l’Etat français “complice d’un Etat assassin” d’après monsieur Horace Benatier, ils les attaquent donc à coup de pierres (intifada à la française), de barres de fer voire d’obus de mortiers comme à Argenteuil.

Le mystère reste qu’en pleine crise de la société civile, de bonnes âmes éduquées puissent penser ainsi et que Libération publie de tels articles.

Lise Haddad

Présidente du Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme ( MPCT)

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0