MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Tribune : Ils étaient partis faire un beau voyage

Tribune : Ils étaient partis faire un beau voyage

dimanche 22 mars 2015, par MPCT

Ce texte d’Eric Wagner, représentant du MPCT à la Réunion, a été publié sous le titre "Le chaos et la mort pour de simples voyageurs" dans le Quotidien de la Réunion.

http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/285890-le-chaos-et-la-mort-pour-de-simples-voyageurs.html

Ils étaient juste partis faire un beau voyage... sur les rivages de la Méditerranée, pour des vacances bien méritées, en famille, entre amis, pour aller dans le partage à la rencontre des autres, de soi... et ils y trouvèrent le chaos, la mort ! Sûrs de leurs bons droits de simples voyageurs, coupables de rien, déroulant leurs vies « comme tout un chacun », ils se sentaient en sécurité, on les avait certainement rassurés. Ils se savaient être reçus en amis dans ce pays, la Tunisie, avec lequel nous Français partageons beaucoup, dont près de 80 ans d’histoire commune.

Et ces 20 touristes, Français, Espagnols, Italiens... qui chez eux accueillent par solidarité, conséquemment, beaucoup de la misère humaine des pays du sud de la Méditerranée, ne s’attendaient pas en guise de cadeaux de bienvenue à des balles de Kalachnikov en plus des figues et des dattes.

Car oui, malgré toutes les alertes, tous les évènements passés et récents (de Kelkal en 1995 à Merah en 2012, Nemmouche en 2014 à Kouachi/Coulibaly en janvier 2015, entre autres) en France et partout dans le monde où de tels drames affichent leur longue litanie de massacres de civils essentiellement, ces gens de bien n’ont pas pris garde... et puis ils n’ont pas voulu céder à la peur, changer leur façon de vivre. Ils ont alors été assassinés en un lieu emblématique, symbolique, celui de l’Histoire, de la culture, du beau, tout ce dont ces tueurs sont dépourvus.

Mais les semeurs de morts, bras armés de l’ignoble « état islamique », cancer planétaire, les attendaient au coin de la rue car quoi de plus facile que de s’attaquer à des civils désarmés. Désarmés car sans armes pour se défendre, s’en remettant à d’autres pour assurer leur sécurité, mais aussi désarmés au sens moral car « pourquoi s’en prendre à nous qui ne sommes rien dans les enjeux du monde, qui ne faisons de mal à quiconque »...

Mais là est l’erreur : ces victimes, comme nous tous qui sommes des cibles potentielles ici ou ailleurs, sommes tous « coupables », grandement « coupables » aux yeux exorbités de haine de ces assassins ! D’être qui nous sommes, de croire en ce que nous croyons, de porter les valeurs que nous portons. Ce qui est pour ces assassins un délit passible de mort, de façon la plus horrible, la plus violente, car telle est leur mission, leur message. Nous soumettre à leurs volontés fascisantes ou nous éliminer.

Alors, nous inclinant prioritairement devant ces dépouilles martyrisées, assurant leurs familles et leurs amis de notre sincère compassion, associant dans nos pensées les victimes tunisiennes, nous affirmons faire valoir et porter haut, absolument, notre liberté chèrement conquise au fil des siècles, et donc que nous n’entendons pas flancher face à cet ignoble chantage des terroristes islamistes, puisque c’est bien de cette idéologie que se réclament ces assassins, en ne cédant pas un pouce de terrain à leur hégémonie mortifère.

Notre attente est qu’au final la justice des hommes finisse toujours par l’emporter (peut- être aussi celle transcendante « que l’on croit au Ciel ou que l’on n’y croit pas ») bien que sachant que cela est tout sauf un long fleuve tranquille, car la fin de l’impunité des assassins est notre objectif.

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0