MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Lille 6 et 7 février : un cadre accueillant pour les "réservistes" du (...)

Lille 6 et 7 février : un cadre accueillant pour les "réservistes" du Djihad

samedi 6 février 2016, par MPCT

[Image : Logo des Frères Musulmans]

Dans une France meurtrie par les terribles attentats islamistes de 2015, l’UOIF, Union Des Organisations Islamiques de France, pensait, forte de sa solide implantation et de sa profession de lutte contre « l’extrémisme », pouvoir tenir en douceur Colloque et Rencontre ce week-end à Lille.

Des thèmes de choix sont au programme :

samedi « Crises : quelles alternatives face aux peurs ? », avec pour sous-titre « Cultures, Identité, Laïcité », dimanche « Jeunes Musulmans. »

La participation de Pierre Mathiot, nouveau délégué ministériel au parcours d’excellence auprès de Najat Vallaud-Belkacem, avait même été annoncée par les orgnisateurs avant d’être démentie.

Las !

Devant les protestations, devant l’appel à la « totale vigilance » du Ministre de l’Intérieur, l’UOIF a dû se résoudre à désinviter trois intervenants particulièrement encombrants, dont Mohamad Ratib Al-Nabulsi qui a légitimé le meurtre de « l’apostat. »

Restent l’ineffable Tariq Ramadan, conspirationniste à ses heures, et pas mal d’autres dont les discours, simples ou doubles, mériteront la plus grande attention.

Qu’est-ce en fait que l’UOIF ?

Mohamed Louizi, ex-Président des Étudiants musulmans de France pour la région de Lille, nous éclaire, dans le livre qu’il vient de publier, Pourquoi j’ai quitté les frères musulmans (1) et l’entretien qu’il a accordé à Figaro Vox. (2)

Extraits :

« Il n’y a qu’à lire l’intégralité de « l’Epître du jihad », écrite par Hassan Al-Banna (3) que j’ai traduite dans mon essai autobiographique : Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans, et qui circule toujours dans des cercles fermés des frères de l’UOIF en France.

Son contenu n’a aucune différence avec la matrice idéologique jihadiste de toutes les organisations terroristes : Al-Qaïda, Al-Nosra, Daesh, etc. L’on y trouve, les mêmes textes violents, la même rhétorique jihadiste et les mêmes préconisations à recourir, par obligation religieuse, à l’usage des armes.

La différence entre les Frères et les autres, c’est une différence de degré et non de nature.

Il y a ceux, comme les groupes qui usent de la violence maintenant et ici. Les Frères les soutiennent, directement ou indirectement, et peuvent y recourir le moment venu. Je rappelle que l’appel au jihad en Syrie a été lancé, depuis le Caire, le 13 juin 2013, par une coalition composée de Frères musulmans et de salafistes. Le président de l’Egypte à cette époque s’appelait Mohamed Morsi. Les frères actuellement à la tête de la confrérie à l’internationale comme ici en France font partie du courant de Sayyid Qotb, la référence de tous les jihadistes contemporains, qu’il soit frères ou pas. … Le frère musulman, par définition, ne peut être que jihadiste, en opération, ou réserviste caressant le rêve de faire le jihad armé un jour »

Reproduit en tête d’article, le logo des Frères Musulmans, deux sabres croisés et un Coran, est du reste tout à fait explicite ! Prudente, l’UOIF se garde bien de l’afficher.

Manifestation

Laurence Marchand-Taillade ( 4), une des premières à s’être mobilisée contre la venue de prédicateurs complaisants envers le terrorisme, organise une manifestation à Lille dimanche à 14 heures devant le Palais des Congrès qui abrite la manifestation de l’UOIF et de sa branche nordiste la Ligue des Musulmans du Nord.

Une initiative qui mérite tout notre soutien .

Huguette Chomski Magnis

(1) Editions Michalon

(2) http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/02/05/31003-20160205ARTFIG00415-uoif-freres-musulmans-salafisme-le-dessous-des-cartes.php

(3) NDLR : fondateur en 1928 de la Confrérie des Frères Musulmans

(4) Secrétaire nationale du PRG en charge des libertés individuelles et des droits nouveaux et présidente de l’Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0