MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Présidentielle J-5 : questions sans réponses face à la menace terroriste (...)

Présidentielle J-5 : questions sans réponses face à la menace terroriste !

mardi 18 avril 2017, par MPCT

A 5 jours de l’élection présidentielle, la menace terroriste plane, des arrestations viennent d’être effectuées à Marseille.

Comment comprendre que seuls deux candidats, François Fillon et Nathalie Arthaud, aient daigné répondre à l’envoi par le MPCT du questionnaire du Collectif Contre le Terrorisme ?

Nous publions leurs courriers in extenso ainsi que le questionnaire qui avait été adressé. ( A télécharger ci-dessous.)

Le silence des autres candidats choque et alarme à la fois !

Le terrorisme, la nécessité de sa condamnation universelle, d’un rejet inconditionnel, d’une contre-attaque face à l’embrigadement islamiste et aux atteintes aux libertés, rien de tout ceci n’importerait donc à leurs yeux ?

Ou bien la parole de simples citoyens indépendants ne mériterait-elle que le mépris ?

A eux de répondre.

Quant aux deux courriers parvenus, ceux de François Fillon et Nathalie Arthaud, nous en prenons acte.

Des réponses leur ont été adressées pour les remercier, leur demander des réponses précises aux 10 questions posées, débattre et dialoguer car la première était restée très générale, la seconde soulevait beaucoup de problèmes.

- François Fillon affirme vouloir "lutter de manière implacable contre le terrorisme et renforcer l’efficacité de nos forces de l’ordre" il préconise la sécurisation de nos frontières, une stratégie globale et une plus grande coopération européenne en matière de renseignement notamment.

Pour consulter le détail de ses propositions "sur cette douloureuse question", il nous invite à lire son ouvrage "Vaincre le totalitarisme islamique."

- Nathalie Arthaud exprime son souhait de "justice et réparation" pour les victimes, une "condamnation du terrorisme inconditionnelle et universelle" mais demande

"que peut bien ignifier une définition universelle du terrorisme ...S’agit-il des seuls massacres perpétrés par les illuminés islamistes ou cela englobe-t-il aussi les massacres de TOUTES les populations civiles, y compris celles victimes des bombardements américains et français partout dans le monde où ces pays interviennent ? Ou bien ces démocraties qui pratiquent un terrorisme d’Etat seraient-elles exclues de votre réprobation ?"

Elle voit dans "l’exploitation de l’homme par l’homme" la "source de tous les terrorismes", ignorant le poids de l’idéologie islamiste.

Nous lui avons répondu en récusant l’accusation de "terrorisme d’état" pour des régimes démocratiques et en distinguant civils visés et civils tués lors d’opérations ne les visant pas. Si la mort de civils est toujours est toujours tragique, les responsabilités ne sont pas les mêmes dans les deux cas.

Enfin, elle affirme être "pour la défense des libertés démocratiques et de la laïcité face aux religions sans la limiter aux seuls islamistes", être contre " la criminalisation du blasphème, les atteintes aux droits humains, aux libertés démocratiques, aux droits des femmes et à la liberté d’expression, pour le droit à l’enseignement pour tous" et s’engage "pour la libération des lycéennes nigérianes et pour sauver la vie d’Asia Bibi."

Neuf candidats n’ont pas répondu, semblant montrer le peu de cas qu’ils font de la parole citoyenne et le peu d’importance qu’ils accordent au terrorisme.

Qu’ils s’expriment vite !

Nous ne donnerons aucune consigne de vote mais invitons nos adhérent-es et ami-es à se saisir du questionnaire ci-dessous pour participer à un lobbying serré des candidats, sur l’un des enjeux essentiels de notre temps !

COLLECTIF CONTRE LE TERRORISME

NON AU TERRORISME

Résistance !

Questionnaire adressé aux candidats à l’élection présidentielle 2017

1. Partagez-vous cette définition du terrorisme ? « C’est l’attaque délibérée de civils dans un but idéologique et/ou politique. »

2. Votre condamnation du terrorisme est-elle inconditionnelle et universelle ?

3. Selon vous, est-il possible d’assimiler des attentats contre des civils à des actes de résistance ?

4. Considérez-vous important pour la démocratie de désigner la nature du terrorisme qui a meurtri la France, à savoir : le terrorisme islamiste ?

5. Considérez-vous que les organisations ayant commandité et revendiqué des attentats contre des civils puissent avoir une légitimité politique ?

6. Soutiendrez-vous de façon inconditionnelle le droit des victimes du terrorisme - ou de leurs familles - à obtenir justice et réparation ?

7. Etes-vous prêt(e) à agir contre les municipalités qui décernent le titre de citoyen d’honneur à des terroristes jugés, condamnés et emprisonnés ?

8. Vous engagez-vous à protéger les libertés démocratiques et la laïcité dans notre pays face aux islamistes ?

9. Etes-vous déterminé(e) à faire entendre la voix de la France sur ces points fondamentaux :

o Contrer l’obstruction pratiquée à l’ONU, principalement par des états membres de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique), pour empêcher l’adoption d’une définition universelle du terrorisme

o Combattre la criminalisation du blasphème, les atteintes aux droits humains universels, aux libertés démocratiques, aux droits des femmes et à la liberté d’expression ?

o Défendre le droit à l’enseignement pour tous les enfants, filles et garçons ?

o Combattre l’instrumentalisation de civils, femmes et enfants, comme armes de guerre, boucliers humains, esclaves et esclaves sexuels

10. Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à défendre avec toute la force nécessaire deux causes particulièrement emblématiques :

o Exiger la libération des lycéennes nigérianes otages de Boko Haram ?

o Sauver la vie de la Pakistanaise Asia Bibi, innocente condamnée à mort pour prétendu blasphème, qui croupit en prison depuis 8 ans ?

AFEM, Association des Femmes de l’Europe Méridionale - ADAF, Association de la Diaspora et des Amis de Fondjanti - AIF, Alliance Internationale des Femmes - AMLZ, Association Marianne Lehman Zaoui - APIV, Association pour l’information et la vérité - Comité Soudan - Conseil européen des fédérations WIZO - HEVEL - IRESK, Institut de recherche et d’étude de Kyber- LDIF, Ligue du Droit International des Femmes - MPCT, Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme - PEREC, Pour une école républicaine et citoyenne - RDL Rassemblement Pour la Démocratie au Liban - Sassoun

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0