MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Terrorisme : Lettre ouverte d’un homme en colère

Terrorisme : Lettre ouverte d’un homme en colère

jeudi 27 avril 2017, par MPCT

Extraits d’une lettre ouverte rédigée par notre ami de la Réunion, Eric Wagner, après l’opération antiterroriste de Saint Benoît.

Dites-moi Thierry Robert Député/Maire de St-Leu…

Peut-être (puisse le doute que j’ai se dissiper..), alors que nous apprenons l’arrestation sanglante de ce jour à Saint-Benoit, aucunement « fait divers », (2 policiers blessés par coups de feu. Hommage à nos forces de l’ordre) - avant passage à l’acte terroriste (fabrication de bombe artisanale) qui en notre doux pays aurait causé peurs, stupeur (ce qui se passe ailleurs, c’est loin, mais là, chez nous…) et victimes - d’un « radicalisé » (sic) mesurerez-vous enfin l’inexactitude, l’angélisme de vos propos tenus sur les ondes de Réunion 1ère , un matin, peu de temps après les assassinats de Paris et du Bataclan du 13 novembre 2015 ? Inexactitude, angélisme, finalement irresponsabilité.

Les auriez-vous oubliées ? Moi non !

Je savais qu’un jour, malheureusement, j’aurais à vous les rappeler, sachant qu’alors à l’écoute j’avais eu les bras qui m’en tombèrent et l’avais fait savoir dans un grand désert d’indifférence. Comme d’habitude !

Mais je suis teigneux moi également, surtout sur ce sujet du terrorisme islamique. Pas depuis ce matin… Depuis trop longtemps pour un terrible sujet qui n’est pas le point central qu’il devrait être dans la campagne présidentielle en cours, car à la fois vital et d’ordre civilisationnel ....

Au micro de Réunion 1ère, tout à votre douleur partagée par tous, tout à votre passion coutumière, vous disiez donc (de mémoire et en raccourci) « que cela (les attentats terroristes) ne pouvait pas arriver à la Réunion, car ici nous sommes tous de la même famille, nous sommes tous cousins, frères… »…

Quel cruel démenti que celui de ce jour à noter d’une pierre noire. Bien sûr que nous devons, TOUS, oeuvrer sans cesse à ce que nous soyons tous « frères », ou le mieux possible, mais il est évident qu’ici comme ailleurs, des Français (mais pas que) de papiers mais pas d’âme ni de coeur se retournent contre les leurs au nom d’une idéologie mortifère qui entend nous dominer pour nous soumettre.

Mais oui, monsieur Thierry Robert ici aussi tous ne se sentent pas « frères » pour manigancer puis agir de la sorte ! Et que l’on ne nous fasse pas le coup du « déclassement » comme seule « excuse » simplificatrice pour se rassurer car « tout ne serait alors qu’économie et donc pouvoir d’achat ». Le mal est bien plus profond…

Ici 142 Fichés S recensés il y a peu. Ce qui, ramené à l’échelle de notre pays, est un gigantesque bataillon d’assassins en puissance...

Lorsque l’on sait, selon les spécialistes, que pour surveiller 1 identifié il faut près de 30 « agents » et que 20000 fichés S sont recensés (M Valls) en France…je vous laisse compter pour mesurer l’ampleur du danger.

Ainsi d’erreurs en erreurs, de loupés en loupés, d’aveuglements en aveuglements dont par vos propos déphasés vous vous faites en quelque sorte porteurs, nous voilà, civils désarmés, face à nos assassins, face à nos morts, face aux drames prévisibles (mais « cela n’est pas possible ici » n’est-ce pas !), alors que ceux chargés de nous protéger, nos forces de sécurité, nos forces armées, nos services de renseignement font un travail formidable qui évite tant d’autres drames. Merci à eux.

Mais cela ne suffit pas, malheureusement ...

Notamment parce qu’il est des politiques manquant de lucidité, d’épaisseur historique pour remonter loin aux fondements de l’idéologie qui en nos cités vient nous terroriser, nous assassiner, comprendre et agir en conséquence en nous donnant les moyens de vaincre ces djihadistes et l’idéologie qui les porte, qu’ils portent.

Parce qu’il ne suffit pas d’incantations, du type « on est tous frères », répétées en boucle, pour en faire une réalité, et à chaque victime (la dernière en date le policier Xavier Jugelé le 20 avril) par force bougies et larmes, afin d’exorciser tenter de rejeter au loin la bête immonde qui croît d’où est et vient le véritable danger...

Vous m’auriez fait l’honneur de m’écouter sur le Parvis des Droits de l’Homme du Tampon en 2009, 2010, 2011 lors des commémorations du 11/09/2001, où j’intervenais au nom d’un mouvement contre le terrorisme (le MPCT ), invité par le Député-Maire d’alors puis par son successeur, vous m’auriez entendu, pas devin mais informé et lucide, annoncer à contre coeur , les drames sanglants qui se rapprochaient de plus en plus de nous que nous ne voulions pas voir (désert d’indifférence disais-je) et que nous subissons finalement (pas fatalement) et finissons pas voir tout de même à nos dépends, bien imparfaitement encore car persuadés que notre unité, indispensable, notre compassion indispensable aussi, nos appels à la Paix suffiront pour vaincre la bête immonde qui s’en moque éperdument.

Elle porte un nom cette bête immonde : pas « radicalité », islamo-fascisme ! Totalitarisme du 21ème siècle à abattre comme fut terrassé avec des chefs de guerre comme W Churchill le nazisme le 8 mai 1945. « Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde » écrivait le grand Albert Camus qui savait ce que terrorisme signifiait de négation de l’être humain et qui sur sa terre d’Algérie pouvait à tout instant tuer sa mère, fragile, aimée. (discours de Stockholm 1957 lors de la remise du Prix Nobel de Littérature) ....

Eric Wagner le 27 avril 2017

P.-S.

aibt

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0