MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Terrorisme islamiste : à la campagne aussi ?

Terrorisme islamiste : à la campagne aussi ?

mercredi 28 juin 2017, par MPCT

Photo Rassemblement du 20 juin devant la Mairie de Laroque-Timbaut

Copyright Thierry Suire

Un agriculteur de Laroque-Timbaut, dans le Lot et Garonne, a été poignardé dans son champ le 18 juin par un individu fiché S.

Heureusement pour lui, il n’était pas seul, ce qui lui a sans doute sauvé la vie. Opéré en urgence, il a vite pu quitter l’hôpital, avec néanmoins une incapacité de travail de trois semaines.

C’est un solide gaillard. Pourtant il raconte au Figaro :

" Je n’oublierai jamais ce qui m’est arrivé, car je me suis vu mourir. Je l’ai vu faire tourner sa lame en criant “Allah akbar” ou je ne sais quoi…"

Est-ce parce qu’elle remonte au soir du 2° tour des législatives que l’affaire a mis du temps à être relayée en-dehors de la presse régionale ?

Lionel Falcoz, Maire de Laroque Timbaut interpelle les autorités et attend des réponses.

Car si les individus fichés S sont répartis sur le territoire, quelles mesures sont prises pour protéger les populations et imposer le respect de l’assignation à résidence ? Pourquoi les Maires ne sont-ils pas informés de la présence d’individus potentiellement dangereux dans leurs communes ? Dès le lendemain de l’attaque un rassemblement avait réuni devant la Mairie les habitants de tous âges venus dire leur solidarité et leur révolte.

Paroles d’agriculteur :

"...Nous sommes animés d’un sentiment de colère sourde. On ne peut pas se faire agresser quand on fait son travail. Quand on s’en prend à un paysan, on s’en prend à ce que la France a de plus cher."

C’est en effet tout un symbole. On savait déjà depuis longtemps qu’aller à la synagogue et prendre l’avion exposait au danger. Puis prendre le métro, aller au café, au concert, à l’église, au 14 juillet, sur les Champs Elysées est devenu risqué. A présent moissonner son champ exposerait au djihad ?

Le suspect, déjà en attente de jugement pour "diffusion d’images à caractère terroriste" a été placé en détention provisoire. Son procès est prévu le 19 juillet. Le motif terroriste n’a pas été retenu dans la qualification pénale de l’agression.

Affaire à suivre.

HCM

http://www.sudouest.fr/2017/06/20/un-rassemblement-de-soutien-3548019-3626.php

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0