MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Boko Haram : une trop longue histoire de terreur, d’enlèvements, de (...)

Boko Haram : une trop longue histoire de terreur, d’enlèvements, de destruction de l’éducation et d’esclavagisme !

samedi 24 février 2018, par MPCT


- Pas question d’attendre 4 ans pour la libération des lycéennes de Dapchi qui viennent d’être enlevées ! (On ignore encore leur nombre exact.)

- Pas question d’oublier les 112 lycéennes de Chibok portées disparues depuis presque 4 ans !

- Comme des milliers de victimes nigérianes, les lycéens de Buni Yadi ont été oubliés : il y a exactement 4 ans ils étaient attaqués dans leur lycée.

29 garçons tués ! Les filles furent épargnées, fermement invitées à cesser d’étudier et à se marier.

Objectif atteint pour Boko Haram : des survivants ont interrompu leurs études après ce massacre, des parents ont cessé d’envoyer leurs enfants à l’école.

- Sept semaines plus tard, c’était l’enlèvement de masse des lycéennes de Chibok.

On pourrait se demander pourquoi se soucier de ce qui se passe au Nigeria alors que la France a été accablée d’attentats, que ses ressortissant-es ont été la cible d’attentats à l’étranger ?

- Ainsi, il y a deux jours un sobre hommage était rendu aux jeunes victimes françaises de l’attentat du Caire ( 22 février 2009) dans lequel fut tuée Cécile Vannier, lycéenne de 17 ans.

C’est que nous sommes face au même ennemi, le terrorisme islamiste, dont la menace perdure.

La solidarité internationale avec toutes ses victimes est une nécessité vitale.

La riposte à ses attaques contre les droits des femmes, l’éducation et la liberté d’expression est un devoir.

Impossible de lâcher sur Boko Haram, secte particulièrement hideuse, esclavagiste, qui avait fait allégeance à l’Etat Islamique et envoie des enfants se faire exploser pour commettre des attentats.

Huguette Chomski Magnis

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0