MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > " Noces de Canaan" ou le rêve brisé- Une interview de Richard (...)

" Noces de Canaan" ou le rêve brisé- Une interview de Richard Rossin

vendredi 6 juillet 2007

"Il n’y a pas de cause qui justifie la négation de l’autre dans son identité"

Richard Rossin , vous êtes médecin et militant humanitaire engagé. Vous avez été l’un des fondateurs du mouvement des « French doctors », aujourd’hui vous êtes un des principaux acteurs de la campagne de défense des populations du Darfour. Alors pourquoi l’écriture maintenant ? Et pourquoi ce livre ?

- J’avais déjà écrit. Mais pourquoi un livre qui traite du terrorisme ? Parce que le monde y est confronté. L’IRA, l’ETA et puis les attentats de Jolo, de Thaïlande, d’Indonésie... Bali attentat dans une boîte de nuit. La totalité du monde musulman est concernée. Et nous avec. Nous avons soigné à Paris des blessés d’attentats du Maroc. Les attentats en Algérie ont fait 200 000 morts.

Mais votre roman se situe à Jérusalem...

- Il est inspiré d’une histoire vraie qui m’a beaucoup touché, celle de Nathan Appelbaum et de sa fille Navah.. Lui était médecin urgentiste à l’Hôpital de Jérusalem. A la veille du mariage de Navah, le père et la fille ont été tués dans un attentat suicide commis rue Ben Yehouda. Jérusalem occupe une place particulière dans le monde. La rue Ben Yehouda et ses promeneurs... On peut y regarder le monde, y rêver des vies, y faire des plans. Navah veut dire « avenir » en hébreu. Et le métier de son père est de sauver des vies. Il soigne les victimes des attentats qui meurtrissent alors Jérusalem et tout Israël. Un endroit de paix qui devient un endroit de mort. Il soignait victimes et auteurs d’attentats...

J’ai essayé d’écrire une histoire personnelle. J’ai repensé au médecin, à sa fille, à la mère, au fiancé, au jeune assassin, à la mère de celui-ci et plus encore une victime palestinienne. On oublie toujours les victimes palestiniennes des attentats en Israël ! Je me suis à imaginer leurs vies. Le médecin était allé à New York pour parler du 11 septembre. Peut-être même était-ce vrai.

En lisant votre roman, on a le sentiment que vous aimez tous vos personnages....

- Mais ce sont tous des êtres humains ! Ici, aucune souffrance n’est niée, surtout pas la souffrance des Palestiniens. L’un des personnages est un jeune homme qui habite à Bethléem et travaille à Jérusalem. Il doit passer les contrôles. C’est difficile. Mais il aime la vie. Lui pense qu’il y a un avenir à construire, le contraire du « Viva la Muerte » qui va le détruire. Palestinien, il sera, comme les touristes, victime de l’attentat commis par un tout jeune assassin pour tuer des Juifs... Vous vous souvenez de ces fameuses victimes innocentes d’un attentat qui visait des juifs, comme disait Raymond Barre.

Comment pensez-vous que ce roman va être reçu ?

- Je ne sais pas. La littérature fait ressortir l’émotion mais mon objectif est que l’interrogation renaisse, qu’on sorte de la pensée unique, qu’on se remette à penser. La raison a déserté l’esprit des hommes. La France est le pays d’Europe qui a subi le plus d’attentats mais on l’oublie.

Le problème de la France c’est le déni ! Je l’aborde dans le livre : le jeune médecin français qui a rencontré Nathan-David à New York revient dans son service et se heurte aux préjugés, à la passion qui entourent le problème des attentats en Israël, au refus d’entendre l’expérience des urgentistes israéliens. Il y a aussi le journaliste français qui rencontre brièvement les jeunes fiancés pendant leur dîner d’amoureux mais est incapable de les comprendre.

Le respect des autres c’est le message du Livre. Il n’y a pas de cause qui justifie la négation de l’autre dans son identité.

On peut combattre des idées mais on ne massacre pas ! Aucune cause n’est respectable si elle menace l’autre dans son identité.

Propos recueillis par Huguette Chomski Magnis © mpctasso.org

« Noces à Canaan »est publié aux éditions de Passy.

Un grand merci à l’éditeur qui a consenti un tarif "Associations" pour la vente de cet ouvrage. Pour obtenir le bon de commande , veuillez nous écrire à mpctasso@aol.com

Dernière minute : ON ANNONCE LA PARTICIPATION DE RICHARD ROSSIN À UNE CONFÉRENCE INTERNATIONALE CONTRE LE TERRORISME QUI AURA LIEU LE 11 SEPTEMBRE PROCHAIN À PARIS(les informations sur l’annonce de cet important événement seront développées prochainement sur ce site)

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0