MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme

Extraits du message d’Elena BONNER

mercredi 3 mai 2006, par MPCT

Les terroristes suicidaires ont enrichi la panoplie du terrorisme d’une arme nouvelle, bon marché et facile à transporter, arme sans nul doute appelée à proliférer de par le monde.

D’aucuns mus par une sympathie tacite envers les terroristes suicidaires, pensent que la pratique de l’assassinat sur commande peut être circonscrite à un territoire. Ils se trompent. A défaut d’y mettre un terme, , très vite ces bombes humaines n’éclateront plus seulement en Israël. Elles exploseront sur les Champs Elysée, la Place Rouge, à Broadway, Piccadilly, dans les rues de Chine et d’Egypte, à Bagdad et à Damas, selon qui aura commandité l’attentat et en fonction des buts poursuivis....

Le terrorisme n’implique pas toujours l’utilisation d’armes de destruction massive. Mais il détruit toujours la conscience des masses, prive les gens de ce sentiment de sécurité qui leur est nécessaire pour vivre et sape les fondements du droit privé et international à la base de notre civilisation. Les TS ( terroristes suicidaires) commettent certes des crimes mais le crime commis par ceux qui les dirigent, les commanditaires des assassinats, doit être qualifié de crime contre l’humanité.

L’incitation au suicide est un délit pénal. Tout librement consentis que puissent paraître les actes des TS, il s’agit toujours d’actes sciemment provoqués et ceux qui les commanditent, ceux qui traitent idéologiquement les terroristes souvent mineurs, les arment et les paient à titre posthume, doivent en supporter la pleine responsabilité.

A défaut d’arrêter aujourd’hui l’épidémie des attentas suicides, celle-ci, dopée par les pétro-dollars investis dans les bourses d’études, les retraites et autres allocations versées aux enfants et aux géniteurs des bombes humaines, risque très vite de s’étendre à toute la planète.

Musulmans et Chrétiens, Hindouistes, Catholiques et Orthodoxes, Bouddhistes et Protestants, personne ne sera garanti contre l’éventualité d’être frappés par une bombe.

Il est inévitable de se faire dévorer par le crocodile auquel on livre l’un après l’autre ses voisins.

Les chantres des accords de Munich en 1938 l’ont compris, mais trop tard. ...

Personne encore n’a réussi à arrêter la prolifération d’armes nouvelles.

Les efforts internationaux ont cependant permis de prévenir l’utilisation massive des armes mettant en péril l’existence même de l’humanité, telles que les bombes atomiques

ou clairement inhumaines telles les armes chimiques. Les TS qui ont fait sauter le World Trade Center ou les discothèques de Tel-Aviv sont incontestablement des armes de ce type.

Paradoxalement cette évidence n’a pas l’air de susciter en Occident le sentiment de menace généralement associé aux ADM (armes de destruction massive).

En Europe et en Amérique, on voit se développer une hystérie anti-israélienne, alors même qu’Israël mène une guerre non pas contre le peuple palestinien mais contre le terrorisme international. Qui orchestre cette hystérie et qui rémunère les chefs d’orchestre, nous ne le savons pas mais elle est alimentée par les palabres des experts sur l’inévitable boycott pétrolier, le chantage de Saddam Hussein et les ambitions d’un certain nombre d’hommes politiques et patrons de presse....Cette hystérie place Israël dans une situation tragique d’isolement. Mais cette situation est autrement dangereuse pour l’Europe et l’Amérique où l’on voit se lever la vague glauque de l’antisémitisme...

L’ONU et les organisations européennes doivent se déterminer clairement en matière de lutte contre le terrorisme. Elles ont déjà perdu beaucoup de temps en ne créant pas de Tribunal Pénal International, en ne donnant pas une définition juridique claire du terrorisme en général et de ces nouvelles ADM que sont les TS en particulier.

Elles ont omis de faire bien d’autres choses encore, ce qui permet une double approche du problème du terrorisme et affecte les relations entre les pays membres de la coalition anti-terroriste.

De deux choses l’une :

- soit le terrorisme alimenté par les actions anti-israéliennes, l’antisémitisme, l’anti-américanisme et les ambitions de certains politiques triomphera dans le monde

- soit la raison triomphera.

Il n’y a pas de 3° issue.

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0