MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Tribune : Stéphane Hessel nous appelle à nous indigner ? Chiche (...)

Tribune : Stéphane Hessel nous appelle à nous indigner ? Chiche !

mardi 2 novembre 2010, par MPCT

- Ce lundi 1° novembre, l’invité du Journal de 13 heures de France Inter n’est autre que Stéphane Hessel. La journaliste salue l’icône, « infatigable défenseur des Droits de l’Homme » quoique ancien diplomate.

L’annonce en début de journal du carnage terroriste islamiste qui vient de faire plus de 50 morts et près de 70 blessés dans une église de Bagdad ne suscite aucun commentaire de sa part.

Il a, dit-il, l’espoir chevillé au corps car il « croit à l’ONU ».

Lui ne partage pas nos ridicules inquiétudes devant le poids des dictatures et leur majorité automatique à l’Assemblée Générale de l’ONU, les reculs des droits des femmes et de la liberté d’expression au nom du relativisme culturel et du délit de blasphème.

A l’évidence la sinistre comédie du prétendu Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU ne le trouble pas non plus.

Il a la foi : il croit à l’ONU et bienheureux ceux qui croient.

- 93 ans mais toujours bon pied bon œil, il revient de Gaza qui est « dans un état épouvantable », car bloqué, dit-il, depuis 2005. Sa mémoire flancherait-elle un peu ? Le blocus de Gaza a commencé en 2007 après le coup de force du Hamas, mais quand on aime, pourquoi être regardant sur les comptes ?

Car on a beau avoir été la figure tutélaire de la cérémonie du soixantième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, on aime assez le Hamas ou du moins on l’apprécie.

En effet il a rencontré le maître de Gaza, Ismail Haniyeh et salue en lui un « homme de contact ».

Que le Hamas soit considéré par l’Union Européenne et les Etats-Unis comme une organisation terroriste n’était pas de nature à l’arrêter car , voyez-vous, ces choses-là sont relatives.

N’écoutant pas les mauvaises langues, il a jugé sur pièce et sa satisfaction d’avoir trouvé un homme vraiment très comme il faut est palpable.

Hanieh veut-il, comme on le dit (vous savez comme les gens sont méchants), instaurer un régime islamiste ? Point du tout. D’ailleurs, il l’a assuré à Stéphane Hessel : il n’est pas islamiste. Que demander de plus ? Il eut été impoli et peu diplomatique de le renvoyer à la Charte du Hamas.

Stéphane Hessel a eu le mérite d’évoquer le cas de Guilad Shalit devant Hanieh mais il n’est « pas sûr » que celui-ci « dispose des moyens de mettre fin » au calvaire du jeune homme. Alors …

Lorsque Stéphane Hessel dit qu’il y a à Gaza 4 enfants pour 1 adulte et que ces enfants souffrent, il dit vrai et on ne saurait lui reprocher d’être sensible à une souffrance enfantine.

Ce que l’on comprend moins c’est son apparente indifférence à la souffrance de leurs petits voisins égyptiens. Et pourtant les chiffres de l’IRIN (1) sont irréfutables : le taux de prévalence du retard de croissance chez l’enfant de 0 à 5 ans, lié à la malnutrition de la mère et de l’enfant, est de 10 dans les territoires palestiniens mais de 29 en Egypte.

Les humanistes qui convergent sur Gaza devraient consacrer au passage un peu de temps à l’Egypte.

- En ce jour de Toussaint, faisant d’une pierre deux coups sur France Inter, Stéphane Hessel assurait, en même temps qu’il rendait compte de son séjour à Gaza, la promotion de l’opuscule qu’il vient de publier, Indignez-vous !

Un beau programme qu’on adopte volontiers.

Certaines des injustices qu’il désigne sont flagrantes, à commencer par l’écart croissant entre les très riches et les très pauvres.

Mais s’il est légitime de défendre le programme du Conseil National de la Résistance et de s’indigner de la remise en cause des acquis sociaux, quelque chose met mal à l’aise dans sa démarche.

Le parallèle qu’il établit entre la résistance au régime de Vichy et la résistance à la politique du gouvernement actuel est déplacé. C’est même un brin démagogique et dangereusement anti-pédagogique pour la jeunesse que ce parallèle entretient dans une confusion relativiste.

Et, pour qui a connu la V° République sous De Gaule, avec ses médias aux ordres, il est absurde de prétendre que la presse indépendante, acquise à la Libération serait brusquement menacée aujourd’hui seulement.

Oui, indignons-nous comme Stéphane Hessel nous y engage mais en esprits libres, n’oublions pas de nous indigner de ses propres errements.

Stéphane Hessel rend un bien mauvais service à l’histoire lorsqu’il instrumentalise une Résistance qui ne lui appartient pas, tout auréolé d’un glorieux passé qu’il puisse être.

Il rend un bien mauvais service à l’humanité lorsqu’il la désarme idéologiquement devant le terrorisme islamiste.

Il a tort de nous lancer sur la voie des comparaisons historiques. Car on ne pourra s’empêcher de trouver qu’au soir de sa vie, il y a comme du Daladier en lui.

Huguette Chomski Magnis

(1) L’IRIN (Integrated Regional Information Networks) est rattaché au Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’ONU

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0