MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Terrorisme : Déjà plus de 150 civils tués dans des attaques terroristes en (...)

Terrorisme : Déjà plus de 150 civils tués dans des attaques terroristes en décembre. Deux Français blessés dans un attentat en Inde

samedi 11 décembre 2010, par MPCT

-  Le terrorisme n’épargne pas les Français

Un peu plus de deux ans après le carnage des attentats de Bombay, dans lesquels avaient péri nos compatriotes Loumia Hiridjee et Mourad Amarsy, deux Français ont été blessés dans l’attentat qui a visé une cérémonie religieuse hindoue à Bénarès, tuant une petite fille et faisant environ 30 blessés.

Les victimes sont les fidèles rassemblés sur les bords du Gange ainsi que quelques touristes, européens et asiatiques venus visiter cette antique cité hindoue.

Si les Français n’ont été que légèrement blessés, on imagine le traumatisme quand, parti-e découvrir la beauté du monde, on bascule dans l’horreur en une seconde.

C’est ce qu’avait vécu le groupe de lycéens victimes de l’attentat du Caire.

Le communiqué de l’Association française des Victimes du Terrorisme qui condamne fermement l’attentat et se tient à la disposition des victimes françaises est reproduit ci-dessous. On ne peut qu’y souscrire.

Que nos compatriotes soient assurés dans cette épreuve du soutien de tous les partenaires du Collectif Contre le Terrorisme.

Nous nous devons d’être solidaires. Nous pourrions toutes et tous être à leur place, ailleurs ou ici.

- Assez du terrorisme qui meurtrit la planète !

En novembre il a fait 370 morts et 613 blessés, principalement en Irak, au Pakistan et en Afghanistan.

En décembre, à notre connaissance, des attentats terroristes ont déjà fait 151 morts et 214 blessés civils, principalement au Pakistan.

Ce ne sont pas des "victimes collatérales" mais des hommes, femmes et enfants délibérément frappés, sur un marché, devant un hôpital ou sur un lieu de culte.

Le dénominateur commun à quasiment tous ces crimes est l’islamisme, véritable fauteur de massacres.

A l’exception de celui commis par les FARC en Colombie (un mort civil et 16 blessés), tous ces attentats ont été commis et revendiqués par des groupes islamistes, talibans ou autres Moudjahidin.

Leurs cibles : des civils musulmans qui résistent à l’instauration de l’ordre islamiste, des fonctionnaires, les "comités de paix" anti talibans et des "infidèles" voués à la destruction.

- Il est plus que temps d’organiser la résistance aux terroristes. C’est l’objectif du Collectif Contre le Terrorisme parrainé par Fodé Sylla.

Il s’est constitué voici un an à l’initiative du MPCT autour d’une plate-forme précise :

condamner tous les attentats et prises d’otages visant des civils, de quelque nationalité qu’ils soient et au nom de quelque cause que ce soit, comme des crimes injustifiables

condamner en particulier le recours aux attentats dits « suicides » par l’utilisation d’êtres humains comme bombes

affirmer que ces crimes ne peuvent en aucun cas être considérés comme des actes de résistance

refuser que soient légitimés voire récompensés politiquement des organisations et leurs représentants qui commanditent, financent, revendiquent ou justifient de tels actes

être solidaires de toutes les victimes de ces actes et de leur droit à obtenir justice.

Collectif français d’ONG, il rassemble à présent 19 associations diverses engagées contre le terrorisme.

Son programme précisé à la réunion du 30 novembre s’articule autour de 6 points :

Riposte-Justice-Vigilance- Mémoire-Combat International-Développement

- RIPOSTE

Comment riposter ?

En sachant manifester comme cela c’est fait souvent fait en Espagne et comme cela s’est fait en novembre en Kabylie autour de slogans comme "Halte à la terreur", "Halte aux kidnappings"

Cette mobilisation s’amorce en France aussi

La première marche NON AU TERRORISME, Justice pour toutes les victimes du terrorisme a eu lieu à Paris le 11 septembre 2010 dans le cadre de la Journée Internationale Contre le Terrorisme parrainée par la Mairie de Paris.

La mobilisation exemplaire du 14 novembre en soutien aux Chrétiens d’Irak, à l’initiative des associations de la communauté assyro-chaldéenne syriaque et de la communauté copte, montre la voie par sa détermination et son organisation.

Le Collectif Contre le Terrorisme sera présent pour participer à de telles manifestations, en réaction à des attentats ou pour la libération d’otages.

Nous nous adresserons à l’AFP

- pour qu’elle n’oublie aucun otage et ne se limite pas aux journalistes

- pour qu’elle publie chaque mois le bilan des victimes du terrorisme dans le monde.

- JUSTICE

Refuser l’impunité des auteurs et commanditaires d’attentats ou prises d’otages est un enjeu central.

Cela implique de suivre les informations sur les enquêtes en cours, les demandes d’extradition, les dossiers tombés dans l’oubli.

Soutien aux victimes

On peut relayer les informations, assister aux audiences publiques et manifester.

Un enjeu international

Le Tribunal Spécial pour le Liban, menacé par le Hezbollah.

- VIGILANCE

Réagir au nom de principes universels à la justification du terrorisme.

Nous devons nous exprimer pour combattre toute forme de légitimation insidieuse du terrorisme.

Que ce soit quand un internaute anonyme réagit ainsi, dans un forum, à l’attentat de Bénarès :

" Heureusement qu’il n’y a que des blessés car notre président en aurait été responsable avec ses déclarations pour toujours attiser le feu un peu partout."

Ou quand une personnalité comme Monsieur Stéphane Hessel écrit :

" Le terrorisme est une forme d’exaspération."

Refuser l’accueil en France d’organisations et de régimes qui ont commandité des attentats !

Précédents inacceptables : le Hezbollah à la Sorbonne, Kadhafi à Paris.

Interpeller les grandes ONG pour qu’elles défendent les droits humains des victimes du terrorisme.

Exemple : l’appel d’associations algériennes à l’ONG américaine CR ( Comité pour les droits constitutionnels) pour qu’elle cesse de soutenir le djihadiste Al Awalik.

- MÉMOIRE

Célébrer la mémoire des victimes du terrorisme, s’associer aux cérémonies organisées par les familles et associations des victimes pour leur rendre hommage.

Prochaine date importante :

22 février, 2° anniversaire de l’attentat du Caire qui a tué la lycéenne Cécile Vannier.

- COMBAT INTERNATIONAL

La condamnation du terrorisme et le refus de l’impunité des terroristes ne peuvent être qu’universels.

Le 11 septembre 2011 marquera le 10° anniversaire du plus gros attentat terroriste jamais perpétré :

la 4° Journée Internationale Contre le Terrorisme devra être à la hauteur !

Le MPCT, membre du réseau de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme qui a des partenaires en Algérie, Argentine, Espagne, Grande-Bretagne, Irlande du Nord, Israël et Italie fera des propositions pour cela.

- DÉVELOPPEMENT

Nous voulons élargir le Collectif Contre le Terrorisme et solliciter de nouveaux soutiens.

Le Collectif Contre le Terrorisme se réunira à nouveau à Paris le 20 janvier 2011.

-  Les partenaires du Collectif Contre le Terrorisme

AfVT.org / AMLZ /APIV / ARAPREM / Comité Soudan /HEVEL / Institut assyro-chaldéen syriaque/ LDIF / LICRA / MPCT/ Paroles de Femmes / PEREC/ Primo Info /Psi. Le temps du non - Psychanalyse et idéologie / Regards de Femmes /SOS Racisme/ UEJF/Urgences Afrique

Parrain du Collectif Contre le Terrorisme

Fodé Sylla 06 70 78 95 30

Coordinatrice du Collectif Contre le Terrorisme

Huguette Chomski Magnis

Présidente du MPCT

06 66 26 42 23

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0