MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 07. Articles > Paris 11 septembre 2011 : la conclusion d’Huguette Chomski Magnis au (...)

Paris 11 septembre 2011 : la conclusion d’Huguette Chomski Magnis au rassemblement en hommage aux victimes du terrorisme

samedi 3 décembre 2011, par MPCT

[Pour un compte-rendu de toute la manifestation, voir "Notre 11 septembre à Paris, du Luxembourg au Panthéon" : http://www.mpctasso.org/spip.php?article901]

- Nous avons entendu tout à l’heure un bel appel à remplacer dans nos coeurs la peur par l’amour. Nous avons entendu une critique de la guerre et celle-ci est recevable. Mais aujourd’hui nous sommes rassemblés pour parler d’une chose bien précise, le terrorisme. Et nous voulons rendre hommage aux victimes du terrorisme.

- L’image que j’ai gardée du 11 septembre ce n’est pas celle des tours, c’est celle des gens qui agitaient des serviettes aux fenêtres des tours pour appeler à l’aide. Et bien, ils nous appellent toujours au secours aujourd’hui. Ce ne sont pas les mêmes gens, ils ne sont pas dans des tours, ils sont dans des discothèques ou des autobus, des restaurants ou des écoles, des queues de distribution alimentaire ou de demandeurs d’emploi, des lieux de culte ou des hôpitaux. C’est de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants que nous voulons parler.

- Alors, oui, il y a la peur. Mais s’agit-il d’une psychose ou d’une réalité que l’on ne peut nier ? Au 2° trimestre 2011, de mars à juin, 1980 civils ont été tués dans le monde par des actes terroristes, essentiellement islamistes. En 2010 il y a eu plus de 10 000 victimes civiles du terrorisme. En Afghanistan, plus de 1000, hommes, femmes et enfants.

- Notre propos, ce n’est pas la guerre au terrorisme

Notre propos c’est comment endiguer cette vague qui déferle sur le monde.

Mais encore faudra-t-il que la société civile et ses leaders résistent au terrorisme.

Qu’elle s’indigne du terrorisme ! Qu’elle crie ces trois mots :

NON AU TERRORISME !

C’est ce que nous commençons à faire symboliquement.

- Notre message n’est pas destiné aux terroristes. Il est destiné à ceux qui, d’une façon ou d’une autre, soutiennent le terrorisme.

A ceux qui disent : oui bien sûr les attentats ce n’est pas bien MAIS ...

Non ! Pas de MAIS ! Cela suffit !

A ceux qui disent : parfois, dans certains cas, égorger un bébé cela peut-être un acte de RÉSISTANCE.

Non ! JAMAIS ! C’est monstrueux, c’est une insulte à la Résistance !

A ceux qui disent : négocier avec les organisations terroristes, ou certaines d’entre elles, leur garantir l’impunité, va favoriser la PAIX.

Non ! Cela entraînera de plus en plus de violences. La paix passe par l’arrêt du terrorisme.

Et puisque l’ONU a des difficultés à définir le terrorisme, il va falloir l’aider !

Nous, on n’ a pas de problème. C’est simple de condamner tous les attentats et prises d’otages qui visent des civils Mais à l’ONU, ceux qui justifient le terrorisme dans certains cas paralysent tout depuis des lustres.

S’il y a un espoir, c’est que certains de ceux qui faisaient la loi pour empêcher la condamnation universelle du terrorisme, Kadhafi et Assad, ont quelques difficultés avec leurs peuples en dépit d’une répression féroce !

Nous sommes d’opinions, de sensibilités diverses et variées, nous avons des priorités différentes. Mais forts de cette diversité, nous disons nous sommes ENSEMBLE POU DIRE NON AU TERRORISME.

Nous formons une chaîne. Nous forgeons une chaîne et avec Fodé Sylla comme premier maillon, elle n’est pas près de casser !

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0