MPCT - Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme
Accueil du site > 05. Activités > Forte mobilisation lundi 10 juillet pour le Darfour : "NOUS NE LACHERONS (...)

Forte mobilisation lundi 10 juillet pour le Darfour : "NOUS NE LACHERONS PAS !"

mardi 11 juillet 2006, par webmaster

Le meeting est annoncé pour 20h. Mais plus d’une heure avant, les organisateurs paraissent nerveux : le public répondra-t-il à l’appel ? Attroupement . Quelqu’un ,sorti de nulle part, annonce que le gouvernement venait de décider, dans l’après-midi même, de débloquer 2 millions d’euros destinés à l’aide humanitaire et 2 millions à l’Union Africaine dont les maigres forces sur le terrain sont censées protéger les populations civiles. La mobilisation paierait-elle déjà ? Huguette Chomski-Magnis, présidente du MPCT se souvient. Ils n’étaient pas si nombreux ce 8 février 2005 réunis au local de SOS Racisme pour décider la création du Collectif Urgence Darfour. Cette réaction du gouvernement témoigne du chemin parcouru mais aussi de la médiatisation de ce meeting unitaire. C’est déjà un premier point ...

Mais je connais ce bracelet ....

Des centaines de personnes commencent à arriver...On reconnaît Pascal Bruckner en discussion avec Morad El Hattab, des députés qui serrent beaucoup de mains (P Lellouche,B Debré,J Lang, P Shapira) des chanteurs (Raphael, MC Solaar ) et bien sûr des leaders du monde associatif comme Patrick Gaubert pour la Licra, Dominique Sopo pour Sos Racisme, Yves-Jean Gallas pour le Mouvement de la Paix. Une adolescente offre un bracelet vert « Save Darfour » à la chanteuse Jennifer et tente de lui expliquer. « Mais je connais, j’en distribue à toute ma famille » dit-elle en le mettant à son poignet. Elle n’est pas là par hasard. Plus une seule place de libre dans ce Théâtre de la Madeleine généreusement prêté ... François Zimeray, avocat et représentant de Sos Darfour en France peut introduire la réunion. Avec beaucoup de gravité, il pèse chaque mot. Je fais partie, dit-il,d’une génération qui s’était juré après la Shoah qu’il n’y aurait « plus jamais ça » Comment justifier de ne rien faire aujourd’hui ? On ne pourra pas dire cette fois-ci que l’on ne savait pas ! N’est-il pas temps d’intervenir pour arrêter le bras meurtrier et génocidaire du régime soudanais ? Avec force, il lance comme un appel : « Nous ne lâcherons pas ! » Ovation d’un public motivé

Un spectre nous hante , celui du Rwanda ....

C’est au tour de Jacky Mamou, ancien président de Médecins du Monde et président du Collectif Urgence Darfour. Avec méthode, il explique la situation. Et démonte l’argument démobilisateur d’une guerre soi-disant tribale. La réalité doit être dite : il s’agit d’une action délibérée des milices Janjawid, bras armé du gouvernement soudanais tous membres du Front National Islamique, parti issu des Frères musulmans ...Ce régime né d’un coup d’état est illégitime, poursuit J Mamou. (Ils ne représentaient que 10% des voix aux élections précédentes) Ce que nous demandons, dit-il fermement , c’est la dissolution des milices Janjawid, l’acheminement de l’aide humanitaire et la protection des populations. Que la France mette ses forces armées présentes en Afrique et en particulier au Tchad au service de la protection des civils du Darfour !. Un spectre nous hante, conclut-il, celui du Rwanda. On ne veut pas que cela recommence .... Place à la projection d’un petit film avec des témoignages recueillis sur place. Le silence écrase la salle : on comprend que le viol est utilisé comme arme de guerre pour terroriser et humilier les populations « Il faudrait agir, sinon demain il sera trop tard ... » Que peut-on ajouter de plus ... ?

Quand l’indifférence peut être criminelle ....

La présentatrice Daniela Lumbroso, reste très sobre quand elle donne la parole aux intervenants . Jennifer ne veut rien ajouter, sinon qu’elle se sent "tout petite" « Si on a de la notoriété, qu’elle serve au moins à des causes comme celle là » ....Brigitte Fossey,émouvante et forte, lit un poème écrit par le Dr Richard Rossin, "ma terre était douce". Un autre poème, écrit par le frère du footballeur P-A Boumsong, sera lu plus tard. Et voici André Glucksmann qui enfonce le clou . "Il faut désormais ajouter au crime lui-même, le crime d’indifférence ... Et aussi le crime de parrainage du crime ,ajoute-t-il, en accusant explicitement la Russie pour ses livraisons d’avions et la Chine pour ses armes dites légères ...

La France a perdu hier , mais ce soir c’est une belle victoire !

La parole est donnée aux députés présents : ils promettent d’agir au sein de chacun des groupes représentés . On se dit qu’il ne doit pas y avoir sur cette question de divergence partisane .. Pascal Bruckner dénonce : « il y des victimes qui n’auront jamais la côte » ! Et il ouvre deux pistes : créer des Comités Darfour dans chaque ville et demander aux médias de faire un point Darfour quotidien. Patrick Poivre d’Arvor rappelle la réticence avec laquelle les photos ramenées de son voyage au Darfour il y a un an ont été acceptées dans la presse. MC Solaar , conscient du trop peu de riposte suscitée par les massacres du Darfour se félicite du succès du Meeting : « la France a perdu hier , mais ce soir c’est une belle victoire »

"We see and we say ...no !"

Deux rescapés du Rwanda, dont le président d’Ibuka sont présents pour que "plus jamais ça" ait un sens ! Pour briser le silence vécu par les victimes du génocide des Tutsis". L’émotion est immense. Simone Dumoulin, présidente du Comité Soudan, qui a passé 25 ans de sa vie dans ce pays et Diagne Chanel,présidente de Vigilance Soudan, deux infatigables militantes de la défense des peuples victimes des massacres racistes du pouvoir de Khartoum , nous aident à mieux comprendre . S.Dumoulin démystifie "l’accord de paix" d’Abuja signé par le seul Mini Minawi et rappelle que les Fur dont les représentants ont refusé de signer,sont l’ethnie principale .D.Chanel resitue le génocide du Darfour dans la série des génocides perpétrés par Khartoum contre les ehnies noires non arabes et rappelle le génocide des Noubas en 1992. Dominique Sopo martèle : « on répète "plus jamais ça" , mais en fait c’est "encore une fois" ! » Voici la délégation venue de Londres. Le Dr James Smith, dirigeant d’Aegistrust, fondation pour la prévention du génocide, coordinateur de la très active campagne Protect Darfur en Grande-Bretagne, prend la parole. Il rejette les "explications" sur la complexité du dossier du Darfour qui visent à légitimer l’inaction. "Pas besoin de comprendre . On regarde et on dit non !"

On parle de 10.000 morts par mois , vous vous rendez-compte ?

La réunion se termine : on donne la parole à deux rescapés du Darfour qui disent leur gratitude, leur bonheur, leur espoir d’avoir vu enfin ce grand meeting de soutien aux populations du Darfour ! C’est la cohue à la sortie . On croise un joueur de l’équipe de France de football , Jean-Alain Boumsong , revenu d’Allemagne le jour même . D’une voix douce, il s’étonne : "Non, je ne comprends pas ce silence au sujet du Darfour .On parle de 10.000 morts par mois , vous vous rendez-compte ? Je ne veux pas que cela recommence comme au Rwanda, alors qu’on savait mais que l’on n’a rien fait" ... Ce soir, on a fait ... C’est très peu et c’est beaucoup . On se redonne rendez-vous . Le 17 septembre ,on annonce une Journée Internationale pour le Darfour. En attendant, il y a la carte postale à envoyer à Jacques Chirac. Un très jeune homme s’approche et demande s’il peut en prendre « plusieurs pour ses amis » ....Lui , c’est sûr , il ne lâchera pas !

Olivia Lavie © mpctasso.org Reproduction autorisée avec le nom de l’auteur et du site

Mpctasso.org - © 2013 Tous droits réservés | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0